13 novembre 2008

HC: La pierre levée - deuxième version

-Regardez ! Regardez par là !

- qu’est-ce qu’il y a ?

- Tu ne la vois pas ?

- Voir quoi ? Il n’y a rien, tout est gris…

- Regarde encore. Elle est là pourtant.

- Non, je ne vois rien… Attendez ! Si je vois… un rocher ! Au milieu de la lande. Comme s’il avait poussé là. Qu’est-ce que c’est en réalité?

-C’est une pierre levée. Une roche dressée par les Celtes, pour des raisons inconnues.

- On ne sait pas pourquoi ?

- Non. Tout ce qu’on sait, c’est ce qu’on voit. Qu’elle est ancrée solidement dans la terre, et qu’elle fait face aux éléments depuis… ooh, si longtemps. Regarde-la. On ressent comme une fierté qui émane d’elle.

- Ce n’est qu’une pierre…

- Quoi tu ne le sens pas ?

- Non… Si. Et une solitude. C’est étrange. Ce n’est qu’une pierre, un bout de roche. Mais le fait de l’installer là, bien droite, ça… ça me perturbe.

- Surprenant spectacle hein ? Inquiétant…

- Et fascinant à la fois. Ce lieu dégage quelque chose. Qu’est-ce que ça peut être ?

- Nombreux sont-ceux qui ont voulu percer les mystères des pierres levées. Mais les Celtes étaient un peuple secret. Personne ne sait pourquoi cette roche est là. Sans accorder la grâce d’une réponse, elle attise l’imagination…

 

-C’est peut-être simplement un repère géographique. Un moyen de délimiter deux champs, d’indiquer un point d’eau…

- Pas très fantasmagorique tout ça ! C’est d’un banal ! On est loin d’une pierre ordinaire, rappelle toi les sentiments qu’elle inspire : la solitude, la fierté, la tristesse…

- Oui, c’est le symbole de quelque chose… ça pourrait être, une sorte de monument aux morts celtes.

-Pourquoi un monument aux morts perdu au milieu de nulle part. Qu’elle est la raison de son emplacement ?

- Indiquer un site important. Ce n’est manifestement pas un cimetière, les archéologues auraient trouvés des corps, ni un village, pour les mêmes raisons… Il y a une rivière en amont, donc indiquer une nappe phréatique n’a pas de sens… Et elle est trop isolée pour délimiter un territoire. La raison de sa présence ne peut qu’être mystique…

- Oui, continu.

- On ressent comme une énergie qui dégage de la roche… Elle émet quelque chose. Elle pourrait… être située sur un point géomantique !

- Ah, mieux ! On tient peut-être quelque chose !

- Elle serait empreinte de mysticisme, les druides, mages des temps anciens, feraient des cérémonies en l’honneur de leurs dieux mystérieux sous la protection de la pierre.

- Ouais, y a de l’idée.

- Puis les sorcières feraient leur sabbat autour de la pierre, invoquant leur sombre seigneur !

- Fais gaffe ! Tu te disperses là. Quand on tient une idée, on l’exploite jusqu’au bout.

- La magie des Celtes en a fait le portail permettant de communiquer vers un autre monde : fait de démons et merveilles !!!

- Ne t’excite pas trop quand même ! Ne va pas trop loin.

- Il n’est pas si facile d’apprivoiser l’imagination !

-C’est vrai. Mais son pouvoir est sans limite.

 

Cette pierre peut tout être. Pierre de cérémonie, portail, pierre témoin tout. A moins que ce ne soit juste une pierre levée, posée la par hasard.

Posté par Jalias à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur HC: La pierre levée - deuxième version

    c'est juste un gros caillou, ou un morceau de montagne, ou un astéroid qui n'a rien dévasté a l'aterrissage, ou un projectile de catapulte ou ...

    Bon d'accord, je sors

    Posté par kwak, 14 novembre 2008 à 20:23 | | Répondre
Nouveau commentaire