16 août 2008

HC : Rencontre 1/6

Le jour où j’ai rencontré ta mère ? Oh là oui, je m’en souviens crois-moi ! J’étais en voiture, je devais aller voir mes parents – tes grands-parents – et bien entendu j’étais en retard ! Donc j’étais plutôt de mauvaise humeur. Et histoire de fignoler le tableau, il faisait gris, et il commençait même à pleuvoir sur la route. Pas tellement l’ambiance de conte de fée, hein ?

Enfin, bref, je ruminais derrière mon volant, et je dois avouer que je roulais un peu vite. Pas beaucoup plus que la limite autorisée, mais quand même… C’était une petite départementale, où il n’y avait pas un chat… tu m’étonnes vu le temps ! Pas un chat, mais une autre voiture quand même ! Une super 5 en sale état, d’un vert dépassé, et qui en plus se traînait devant moi. Bon, j’ai supporté sa lenteur quelques temps, avant de me dire « Bordel, c’est pas possible d’être aussi lent ! ». Donc, je vais pour la doubler. Mais elle me laisse pas faire ! Dès que je fais mine d’aller sur la gauche pour la dépasser, la super 5 se décale aussi sur la route pour m’empêcher de passer ! Alors, ça a le don de m’énerver quand même ! Donc, j’ai envoyé un concert de klaxon, et puis je retente ma chance en disant « cette fois, je force le passage ! ». Et donc, j’essaye et j’arrive à la doubler ! Sauf que j’érafle une partie de ma portière au passage !

Ah ça, je peux te dire, ça m’a mis hors de moi. Alors, je m’arrête plus loin, faisant en sorte de l’obliger à s’arrêter aussi. Et je vois une femme sortir de la super 5 vert bouteille. Alors mon premier réflexe a été de penser « Femme au volant… ». Enfin, je me suis retenu quand même. Par contre, elle pas vraiment. J’ai eu droit à toutes les injures possibles et inimaginables ! C’est bien simple, un vrai charretier ! Pire que moi, c’est pour dire ! Donc, on s’engueule bien gentiment pendant une bonne dizaine de minutes, avant d’avoir la voix qui commence à fatiguer. En plus, au bout d’un moment, je me suis dit que j’allais pas être encore plus en retard à cause d’une histoire comme ça quand même ; alors je fais remplir les papiers d’assurance, où je dis que je suis en tort tout ça, pour la calmer en fait. Bon, une fois tout ça fait, je remonte en voiture, prêt à repartir. Et là, elle arrive au niveau de la portière, et me tend un papier, avec son numéro de téléphone. « Au cas où vous en auriez besoin pour l’assurance » qu’elle dit. Je dis rien, je range le papier dans ma veste, et je redémarre. C’est en la regardant dans le pare-brise que je me suis dit : « c’est quand même un beau brin de fille ». Je l’ai rappelée une semaine plus tard.

Bon, d’accord, c’est sans doute pas la rencontre que tu espérais, mais peu importe comment ça s’est déroulé. Le principal c’est que ce se soit déroulé.

Posté par Jalias à 19:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur HC : Rencontre 1/6

    Bon, c'est pas exactement la façon de parler de Léodagan, mais ça va quand meme pas mal
    J'aime bien (pour finir sur une note positive)

    Posté par kwak, 17 août 2008 à 15:18 | | Répondre
Nouveau commentaire